Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Argumentaire - Education : les réformes de la gauche critiquées par l'OCDE

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

  • L'OCDE montre que le système éducatif français a perdu du terrain par rapport aux autres nations développées. La France a mis 10 ans à se remettre des errances éducatives des années Jospin. En 2012, nous avons retrouvé le niveau de l'an 2000.
     
  • Les réformes Peillon sont à l'opposé de ce que l'OCDE préconise pour l'Éducation.
     
  • L'UMP propose une réforme de l'éducation basée sur l'apprentissage des savoirs fondamentaux, l'autonomie des établissements et la réévaluation du métier d'enseignant.

Avec Nelson Mandela, c'est un géant de l'Histoire qui nous quitte

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

 

 

 

C'est avec une immense tristesse et une profonde émotion que j'ai appris la disparition de Nelson Mandela.

Aujourd'hui, c'est une figure légendaire du XXème siècle qui nous quitte. Le monde perd un géant de l'Histoire, une des plus belles figures de l'humanité.

Nelson Mandela était un homme d'exception qui aura mis toute son intelligence et tout son charisme au service des valeurs les plus nobles : la liberté, l'égalité, la tolérance.

A force d'abnégation et de courage, il a su pacifiquement faire tomber le régime monstrueux de l'apartheid. Il a montré que la non-violence est la seule réponse valable à l'injustice. Son courage dans la lutte contre la ségrégation et le racisme force l'admiration tout autant que sa capacité à rassembler un pays déchiré par des décennies de haine. Nelson Mandela a toujours recherché la réconciliation entre Sud-Africains, rejetant les extrémistes et déployant toute son énergie à bâtir une nation unie. C'est le propre d'un grand homme d'Etat.

Il incarnait intensément un humanisme authentique, source d'inspiration pour tous les hommes politiques.

A peuple Sud-africain, qui est aujourd'hui orphelin du père de la nation, je présente mes plus sincères condoléances.

 

Jean-François Copé

Président de l'UMP

 

Argumentaire - Le chômage baisse... pas le nombre de chômeurs !

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

  • Le chômage a certes baissé en catégorie A, ce qui est positif, mais cela n'occulte pas le fait qu'il ait fortement augmenté au total.
     
  • La situation du marché du travail est très difficile : jamais la France n'a compté autant de chômeurs. La baisse du chômage en catégorie A s'explique par une politique de recours aux emplois aidés et non par une reprise économique.
     
  • La politique de François Hollande est en échec. Il faut en changer. L'UMP propose de réduire les impôts et les charges, d'encourager le travail et de mieux former les travailleurs, notamment les apprentis.

La situation de l'emploi en France reste très inquiétante

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

La France a enregistré en octobre une baisse du chômage dans la catégorie A. Cette inflexion est bien sûr positive pour les 20.500 personnes concernées. Elle n'occulte malheureusement pas la très forte progression du nombre de demandeurs d'emploi dans les autres catégories (+ 76.400 dans les catégories B, C, D et E). En clair, le nombre total de demandeurs d'emploi a augmenté de 55.900 personnes en octobre.

Pourtant, François Hollande a cru bon de s'emparer de ces chiffres très contrastés pour improviser une déclaration incompréhensible sur la courbe du chômage, entre reniement et autosatisfaction. Cette façon d'agir ajoute du trouble et de la confusion dans notre pays déjà fragilisé par la crise. Derrière ces chiffres qu'il manie avec ambigüité, il y a des hommes et des femmes en souffrance. Le pari politicien de communication qui vise à obtenir à tout prix une inversion ponctuelle de la courbe du chômage n'a pas de sens. Ce qui compte c'est d'arriver à une baisse forte et durable du chômage.

La vérité est que la situation de l'emploi en France est très inquiétante. Au total, plus d'un demi-million de personnes ont perdu leur travail depuis l'élection de François Hollande. 5,5 millions de personnes, toutes catégories confondues, recherchent un emploi dans notre pays. Jamais, dans toute notre histoire, ils n'ont été aussi nombreux. Le chômage de longue durée est en explosion de + 17,6% et celui des plus de 50 ans de + 11,4% sur 1 an...

La baisse du chômage observée en catégorie A ne s'explique pas par un retour de la croissance mais essentiellement par un recours massif à des emplois aidés de toutes sortes (près de 600 000 en 2013) qui sont précaires pour leurs bénéficiaires et coûteux (plus de 2 milliards) pour les finances de l'Etat. Pour le reste, deux tiers des emplois créés sont des CDD de moins d'un mois, octobre étant propice à l'activité saisonnière. Si l'on fait le bilan, les reprises d'emplois ne représentent que 20,7% des sorties de Pôle Emploi contre près de 70% de radiations administratives, maladies, stages, ou défauts d'actualisation... La courbe baisse peut-être, mais malheureusement l'emploi n'augmente pas.

Tout cela est le signe d'une politique économique en échec. Pour permettre une baisse réelle et durable du chômage, il faut changer de cap. Le gouvernement a augmenté les dépenses publiques. Je propose de les baisser de 10%. Il a porté la pression fiscale à des niveaux inédits. Je propose de réduire massivement les impôts et les charges. Il a multiplié les contraintes administratives. Je propose d'alléger le mastodonte bureaucratique français pour redonner de l'air à chacun. Le gouvernement a affaibli l'apprentissage. Je propose de développer cette voie qui conduit dans près de 70% des cas à un emploi stable. Il a tenu un discours stigmatisant à l'égard de ceux qui prennent des risques et qui réussissent. Je propose de redonner aux Français le goût du succès et de la liberté !

Jean-François Copé

Président de l'UMP

Le discours belliqueux du Président de la République à l'antithèse du budget militaire

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

Marc Laffineur, Député de Maine-et-Loire et ancien Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de la défense et des Anciens Combattants, tient à faire remarquer, suite à l'annonce du déploiement d'un millier de soldats Français en République Centrafricaine, que si cette intervention est nécessaire, elle aurait été plus opportune il y a un an avant le coup d'Etat qui a précipité le délitement du pays.

Par ailleurs, cette décision est également paradoxale à un moment où la France vient d'annoncer un gel de 650 millions d'euros sur les crédits militaires qui va encore affaiblir notre armée en diminuant celle-ci de près de 30 000 hommes et ne permettant pas l'entrainement nécessaire et indispensable de nos forces armées.

La France a toujours eu vocation à protéger et défendre ceux qui en ont besoin mais afin de pouvoir conserver cette place qui est la sienne dans le monde, le gouvernement doit cesser de considérer le budget de la défense comme une variable d'ajustement. Il en va de la capacité de nos soldats à exercer leur mission mais surtout de leur propre sécurité.

Xavier Bertrand a déposé une proposition de loi afin de permettre le libre choix des maires concernant les rythmes scolaires dans l'enseignement du premier degré

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

Xavier Bertrand, Député-maire de Saint-Quentin, a déposé une proposition de loi co-signée par de nombreux députés UMP afin de permettre le libre choix des maires concernant les rythmes scolaires dans l'enseignement du premier degré.

L'UMP plaide pour une Défense forte, facteur de sécurité de la nation, moteur industriel pour la France et facteur d'unité pour la nation

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

Dans un monde ouvert, chahuté, où les menaces ne sont plus à nos strictes frontières nationales, où les enjeux ne sont pas exclusivement militaires, quelle doit être aujourd'hui la politique de la Défense de la France ? Telle était la question à laquelle l'UMP invitait, à l'occasion de sa Convention sur la Défense, l'ensemble de ses militants, sympathisants, parlementaires à réfléchir.