Sauvons nos restaurants !

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

 Sauvons nos restaurants.com !

Aujourd'hui l'appellation de « restaurant » n'est pas réglementée. N’importe quel établissement peut donc utiliser ce nom, qu'il prépare à manger sur place ou non. De nos jours, on ne fait donc pas nécessairement la cuisine dans un restaurant….

Cette absence de réglementation est anormale. Elle ne permet pas au consommateur d'être correctement informé. Elle place sur un pied d'égalité celui qui fait l'effort de cuisiner ses plats et celui qui se contente de faire appel à l'industrie agro-alimentaire, instituant de plus une forme de concurrence déloyale.

Si on ne réagit ce sont de nombreux emplois qui seront progressivement détruits car dans nos cuisines, il n'y aura bientôt que des micro-ondes !

Il y aussi un vrai risque de banalisation de la restauration française alors que 40 % des touristes étrangers disent venir en France pour notre gastronomie.

Daniel Fasquelle, député du Pas-de-Calais et maire du Touquet-Paris-Plage a donc déposé un amendement dans le cadre du projet de loi consommation en discussion la semaine prochaine à l'Assemblée nationale.

Cet amendement s'inspire de ce qui a été fait pour la boulangerie puisque seuls ceux qui pétrissent le pain sur place peuvent bénéficier de cette appellation.

Le site : http://sauvonsnosrestaurants.com/ présente cet amendement qui réserve l’appellation de « restaurateur » et l’enseigne de « restaurant » à ceux qui proposent à leur clientèle des plats cuisinés sur place à base de produits bruts. Le député-maire appelle ainsi le grand public à soutenir son initiative.

Chacun doit pouvoir en effet contribuer à sauver notre gastronomie française et les emplois qui y sont attachés. 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article