Révolution civique : il est possible d'agir dès maintenant

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

Début avril, l'UMP a lancé, à l'initiative de Jean-François Copé, la révolution civique. Le constat est simple : alors que la situation économique et sociale est dramatique et que le président de la République n'est pas à la hauteur de la crise, nous croyons qu'il est possible d'agir, dès maintenant, et d'être utiles aux Français concrètement par la solidarité de proximité.

Nous avons donc lancé plusieurs programmes de solidarité et d'actions au service des Français :

  • soutien scolaire, orientation et accompagnement des parents ;
  • coaching vers l'emploi, atelier de création d'entreprises, forums des métiers ;
  • aide juridique et morale aux victimes de la délinquance ; ...

Etat des lieux

32 fédérations sont actuellement volontaires pour lancer des expérimentations.
1000 volontaires se sont inscrits pour participer aux programmes bénévoles.
11 fédérations ont déjà commencé leurs actions ce mois-ci. Quelques exemples :

  • la Haute Garonne avait déjà mis en place depuis plusieurs mois un programme de coaching et d'orientation vers l'emploi. Elle lance ces jours-ci un programme de soutien scolaire destiné à répondre aux besoins de parents et d'enfants démunis face à l'Ecole ;
  • la Haute Loire a mis en place trois dispositifs, que Laurent Wauquiez a qualifiés de « preuves par l'exemple » : un soutien scolaire pour le primaire et le collège ; un accompagnement administratif ; un coaching vers l'emploi ;
  • la Sarthe lance également lundi 6 mai prochain, jour anniversaire pour François Hollande, en présence de Camille Bedin, Secrétaire générale adjointe de l'UMP et en charge de la coordination de la révolution civique, plusieurs programmes : soutien scolaire, démarches administratives, coaching vers l'emploi et accompagnement des personnes âgées isolées.

De nombreuses fédérations auront commencé avant l'été. Pour nombre d'entre elles, l'objectif est de répondre aux demandes des familles et des jeunes à la rentrée 2013, alors que le Gouvernement a supprimé l'aide individualisée à l'école, a mis fin aux internats d'excellences et a supprimé toute possibilité d'apprentissage dès 14 ans.

La plateforme www.revolution-civique.fr a été lancée : elle permet de recenser les expérimentations et les témoignages, de s'inscrire pour participer aux différentes activités et de publier des offres d'emploi directement mises en ligne

Camille Bedin
Secrétaire générale adjointe de l'UMP

Première permanence civique à Lens le 13 avril 2013

Première permanence civique à Lens le 13 avril 2013

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article