Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'UMP rassemblée pour être le premier parti d'opposition républicaine à François Hollande qui met la France à genoux

Publié le par ump62

Mardi 15 Janvier 2013

 

L'UMP rassemblée pour être le premier parti d'opposition républicaine à François Hollande qui met la France à genoux
Après l'épisode « douloureux » de l'élection interne, Jean-François Copé, en sa qualité de Président de l'UMP, a tenu à montrer combien notre famille politique était rassemblée et mobilisée pour « être le premier parti d'opposition républicaine à François Hollande qui met la France et les Français à genoux ».

 

« Ce que nous avons vécu et le spectacle que nous avons donné commande un esprit de rassemblement total. Et nous avons tous ici, autant les personnalités qui ont soutenu François Fillon que celles qui m'ont soutenu une volonté unanime de tourner la page et de travailler ensemble » a précisé Jean-François Copé.

 

Ainsi, mardi 15 janvier, au siège de l'UMP, Jean-François Copé a présenté la nouvelle équipe de direction collégiale, conformément à l'accord passé avec François Fillon. Cette équipe sera concentrée sur deux objectifs principaux : «le premier, la construction d'une ligne politique qui s'inspire de ce que nous avons fait avec Nicolas Sarkozy mais aussi des problématiques du temps présent . Le second, la reconquête des territoires perdus et du cœur des Français ».

 

Des états généraux seront organisés régulièrement au siège de notre parti et rythmeront, cette année et l'année prochaine, thème par thème, la construction de cette ligne politique à l'image de la première réunion consacrée le 24 janvier à la Famille et à la question du mariage pour tous.

 

Sur la reconquête des territoires perdus, toutes les personnalités de l'UMP partagent la même intuition que celle de notre président: « compte-tenu du très grand mécontentement des Français devant les politiques engagées par François Hollande et le Gouvernement de Jean-Marc Ayrault, il y a les conditions d'une véritable vague bleue. Le pays ne va pas bien, il est mal dirigé». Et Jean-François Copé d'inviter toutes les personnalités de l'UMP mais également les militants et les sympathisants à se mobiliser. « Nous allons mettre sur pied un vaste plan de formation et j'invite tous les sympathisants à rejoindre l'UMP pour reconquérir, renouveler ou apporter leur concours aux listes mises en place par l'UMP dans toutes les communes de France », détaille Jean-François Copé qui souhaite réaliser 85% des investitures d'ici l'été.

  

 

 

Mariage et adoption pour les couples homosexuels : nous voulons un référendum

Publié le par ump62

edito_320x190.jpg

 

Ce dimanche 13 janvier dernier, la manifestation contre le projet d’ouverture du mariage et de l’adoption pour les couples de même sexe a été un immense succès populaire rassemblant des Français de tous horizons, dont un nombre important de militants et d’élus de l’UMP. Il ne s’agit pas ici d’ergoter sur le nombre des manifestants : personne ne peut sérieusement contester que plusieurs centaines de milliers de Français ont défilé dans ce qui restera la plus grande manifestation parisienne depuis celle de 1984 pour l'école libre.

Il n’y avait dans ces cortèges ni haine, ni agressivité, mais simplement des citoyens qui posaient des questions légitimes sur l’organisation de la famille, sur la place que nous voulons donner aux enfants dans notre société, sur l’avenir de la filiation, sur les implications à long terme de cette « réforme de civilisation » que prépare la gauche, selon les mots mêmes de Christiane Taubira. Ces questions, des millions de Français se les posent aussi. Ils demandent simplement que leurs voix soient entendues et respectées et réclament un grand débat national suivi d’un référendum. Quoi de plus démocratique que ces revendications ?

Ces attentes, exprimées par des centaines de milliers de Français, méritent infiniment mieux que la fin de non-recevoir condescendante que leur a opposée François Hollande sous prétexte que la question aurait déjà été tranchée par l’élection de mai dernier, ou qu’un référendum serait impossible sur la famille. Mais, les Français n’ont jamais signé à François Hollande un chèque en blanc pour révolutionner le droit de la famille. Sauf la peur d’être désavoué, rien n’empêche le Président de la République de proposer à la Nation un référendum sur une question relative à la famille. En voulant passer en force, François Hollande prend le risque d’accentuer une cassure profonde de notre société.

La force d’un véritable homme d’Etat serait à l’inverse de rechercher un consensus acceptable pour tous plutôt que de se satisfaire d’une situation de division nationale. J’ai d’ailleurs la conviction que ce consensus est possible : il consiste d’abord à prendre le temps d’un débat apaisé pour que chacun prenne la mesure des enjeux du projet gouvernemental. Ensuite, il s’agit d’organiser un référendum (comme 66% des Français le souhaitent, selon un sondage Ifop du 27 septembre) qui rende la parole au peuple souverain sur ce sujet qui engage toute la société. Enfin, si les Français rejettent par référendum l’ouverture du mariage et de l’adoption pour les couples de même sexe, gauche et droite doivent travailler ensemble à l’élaboration d’une alliance civile qui n’ouvrirait pas droit à l’adoption, mais offrirait un contrat juridiquement protecteur aux couples homosexuels.

A l’inverse du jusqu’au-boutisme de la gauche, l’UMP va donc défendre une position ouverte, équilibrée et rassembleuse : organisation de débats sur l’avenir de la famille, mobilisation pour obtenir un référendum, élaboration du projet d’une alliance civile qui protège les couples de même sexe. En période de crise, notre responsabilité, dans l’opposition, est de tout faire pour éviter que la société française se morcelle davantage.

Délinquance : la force des mots, la faiblesse des actes

Publié le par ump62

Les chiffres de 2012 de la délinquance rendus publics par l’observatoire national de la délinquance et des réponses pénales révèlent le profond décalage du gouvernement de Jean-Marc Ayrault entre la fermeté des mots et la faiblesse des actes.

Les promesses affichées ne sont pas devenues des résultats avérés :

  • les atteintes volontaires à l’intégrité physique augmentent de +3,54% en une année ;
  • les cambriolages d’habitations principales augmentent de +8% sur l’ensemble du territoire national, dont +14,7% en zone gendarmerie, soit 11 000 faits constatés en plus en une seule année ;
  • les tentatives d’homicides augmentent, elles, de +11% en zone police et même de +34,6% en zone gendarmerie.

Ce manque d’effets probants sur de nombreux indicateurs est la preuve que malgré le courage et la mobilisation des forces de sécurité, la décision politique de renoncer à la politique du résultat - injustement appelée « politique du chiffre » - expose davantage nos concitoyens aux délinquants et criminels.

En décidant solennellement de détricoter le code pénal (programmation de la suppression des tribunaux correctionnels pour mineurs comme des peines plancher, refus obstiné de s’adapter à la délinquance actuelle des mineurs, abrogation de la loi suspendant des allocations familiales pour lutter contre l’absentéisme scolaire…), le gouvernement met méthodiquement en place une politique pénale défectueuse qui le condamne à un échec inéluctable.

Les chiffres portant sur l’année 2012, il convient désormais de distinguer les résultats obtenus les six premiers mois de l’année pendant la présidence de Nicolas SARKOZY et ceux enregistrés les six derniers mois depuis l’élection de François HOLLANDE.

Brice Hortefeux
Député européen
Ancien ministre de l’intérieur

Convention sur la famille le 24 janvier à Paris

Publié le par ump62

2013-01-24-invitation-convention-famille 04-05

 

La gauche au pouvoir se méfie de la famille ; elle multiplie les attaques à son endroit - critique de la liberté éducative des parents, remise en cause du quotient familial et des emplois familiaux, hausse des droits de succession… Son seul projet en la matière est de bouleverser les règles de la filiation avec la loi sur le mariage entre personnes de même sexe.

Pourtant, aucun des grands défis de la France ne peut être relevé sans les familles : crise de la confiance et de l’autorité, crise de l’éducation et de la transmission, crise du modèle social et défi démographique, crise du logement et grande pauvreté… Consciente de cette réalité qui pèsera lourd lors des prochaines élections municipales, l’UMP a décidé d’ouvrir les Etats-Généraux de l’UMP par une grande convention sur la famille.

   

Qu’implique l’ouverture du mariage et donc de la filiation aux couples de même sexe ? Peut-on renforcer le statut juridique des couples homosexuels sans toucher à la filiation ?
 

Au-delà d’une politique familiale classique fondée sur des transferts financiers, comment les responsables politiques, notamment les élus locaux, peuvent-ils mieux accompagner les familles et responsabiliser les parents ?
 

Dans l’intérêt de l’enfant et de la société, la « famille durable » peut-elle devenir un objectif politique ? Comment ? Pourquoi ?
 

 

Réservez dès maintenant votre place en confirmant votre présence à :

 

www.etats-generaux-ump.fr/convention

 

(Réponse obligatoire - nombre de places limité - pensez à vous munir d’une pièce d’identité).

 

Vous pouvez aussi nous faire parvenir vos propositions en participant au débat sur :

 

www.etats-generaux-ump.fr

 

 

Merci de votre participation !



JEAN-FRANÇOIS COPÉ            
Président de l'UMP   

   

Jean-François Copé apporte son soutien à la décision prise par le président Hollande d’engager les forces françaises au Mali

Publié le par ump62

 

Jean-François Copé, président de l’UMP, apporte son soutien à la décision prise par le président Hollande d’engager les forces françaises au Mali afin d’entraver l’établissement d’un Etat narcoterroriste. Il était grand temps d’agir.

L’intervention de l’armée française se fait dans une parfaite légalité internationale. La France se montre fidèle à ses valeurs universelles, celles-là mêmes qui ont justifié l’intervention en Afghanistan contre l’extrémisme, le fanatisme, le terrorisme et en faveur de la paix et de la sécurité internationales.

Le Premier ministre et le président de l’UMP se sont entretenus par téléphone. A cette occasion, Jean-François Copé a insisté pour que le Parlement soit pleinement informé de l’évolution de la situation, conformément à la réforme constitutionnelle de juillet 2008.

Jean-François Copé, au nom de l’UMP, a une pensée toute particulière pour les otages et leurs familles qui vivent un moment particulièrement éprouvant ainsi que pour nos ressortissants établis au Mali. Leur sécurité doit être une priorité.

 

 

 

Le gouvernement refuse de nous entendre, dimanche prenez la parole !

Publié le par ump62

 

biographie

 

Ce dimanche 13 janvier, j'appelle tous les militants et sympathisants de l'UMP qui le souhaitent, à se joindre, dans la dignité et la retenue, à la manifestation contre le projet de loi sur le mariage et l'adoption pour les couples de même sexe. Je serai pour ma part, avec beaucoup d'élus et de Français, au cœur de ce cortège pacifique.

J'estime que ma place de Président de l'UMP, premier lieu de résistance à la gauche, est dans la rue ce dimanche car le projet de François Hollande divise profondément les Français en bouleversant l'organisation de notre société, et que le gouvernement - si prompt par ailleurs à multiplier les commissions inutiles - refuse obstinément de prendre le temps du débat sur ce sujet. Quand la cohésion de notre Nation est menacée et que le pouvoir veut passer en force, il est de notre devoir de faire entendre la voix du peuple de France dans la rue. Il ne s'agit évidemment pas de supplanter le travail parlementaire.

Ce projet revient à remettre en cause les fondements de la famille et de la filiation. Le mariage n'est pas simplement une institution qui consacre l'amour entre deux personnes. C'est une institution qui, basée sur l'altérité sexuelle, vise à organiser la filiation dans l'intérêt de la société et des enfants. Ainsi, je ne peux accepter qu'on gomme les mots « père » et « mère » du Code Civil.

Quant à l'ouverture de la PMA (Procréation Médicalement Assistée) aux couples homosexuels, c'est un sujet qui a certes été mis sous le boisseau pour le moment mais dont le principe, n'en doutons pas, n'a pas été abandonné par la gauche. Cela ouvrirait inévitablement la porte à la légalisation des mères porteuses et créerait une forme de droit opposable à l'enfant. Cette dérive éthique serait dangereuse : une société ne peut accepter la marchandisation des personnes. Je me place résolument du côté du droit de l'enfant, plutôt que du droit à l'enfant.

En revanche, il me semble anormal qu'un couple de personnes homosexuelles ne bénéficie pas d'un statut juridique protecteur en cas de décès ou de séparation, malgré parfois des années de vie commune. C'est pourquoi le groupe UMP défendra un amendement visant à créer une forme d'alliance civile réservée aux couples de même sexe. Cette alliance n'ouvrirait pas droit à l'adoption, mais protégerait les personnes des accidents de la vie. Notre démarche montre combien on peut à la fois être opposé au mariage pour les couples de même sexe et engagé dans la lutte contre toutes les discriminations, dont l'homophobie. Et je dénonce par avance tous les amalgames et excès qui pourraient inutilement blesser les citoyens qui s'engagent pour ou contre ce projet.

 

C'est encore Noël dans l'État PS

Publié le par ump62

sebastien_huyghe_190x190.jpg

  

Bonne nouvelle pour le pouvoir d'achat des amis de François Hollande. Un arrêté publié aujourd'hui au Journal Officiel augmente de 122% le salaire du nouveau président de la mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes).

Joli cadeau pour l'ancien député PS devenu Président de la Miviludes, en ce début d'année où l'on propose aux Français du sang, du labeur, des larmes et de la sueur.

Un seul petit regret : l'arrêté ne précise pas les raisons de cette augmentation. S'agit-il d'un petit cadeau à un ami fidèle ? S'agit-il de remercier l'ancien député qui avait dû céder sa circonscription dans le cadre des combinaisons politiques avec les Verts ?

Nous ne l'imaginons pas un seul instant. Comment le Président du Bien et de la Morale pourrait faire preuve d'une telle indécence ? Comment le Président du redressement des comptes publics pourrait gaspiller ainsi le produit de l'impôt des Français ?

Pour éviter toutes ces spéculations, nous demandons donc à Marylise Lebranchu et Jérôme Cahuzac de bien vouloir nous expliquer les motifs de cette décision.

Sébastien Huyghe
Député du Nord
Secrétaire National de l'UMP

Daniel Fasquelle : "2013 doit nous conduire sur les chemins de la reconquête !"

Publié le par ump62

BONNE ET HEUREUSE ANNEE !

 

 

portrait DF 

Chers amis,


La dernière page de l’année 2012 s’est refermée et il nous appartient, collectivement et dans l’unité, d’ouvrir un nouveau livre ; celui qui nous conduira tout au long de l’année 2013 sur les chemins de la reconquête !

 

L’an dernier, nous avons connu des défaites ; à l’élection présidentielle tout d’abord puis aux élections législatives.

 

Notre mobilisation, notre communication et notre langage de vérité en ce qui concerne la crise n’ont pas suffi à convaincre les français que seul Nicolas Sarkozy avait l’envergure et l’expérience pour conduire notre pays dans cette période tourmentée.


Aujourd’hui, les indices de satisfaction montrent que François Hollande et Jean-Marc Ayrault ont d’ores et déjà perdu la confiance des français.

 

Les résultats des récentes élections législatives partielles confirment que nous sommes la seule force d’opposition crédible en France alors nous avons le devoir de nous rassembler, de nous unir et de préparer l’alternance car l’UMP a vocation demain à gouverner la France.

 

Pour regagner la confiance des français, nous avons besoin de chacun d’entre vous !

 

Je sais que ces défaites et la crise qui a suivi l’élection de l’équipe dirigeante de notre mouvement vous ont affectés.

 

Je sais aussi, grâce à vos nombreux témoignages, que vous n’avez pas renoncé et que nous pourrons tout au long de l’année qui commence compter sur vous comme vous pourrez compter sur moi pour vous guider et vous accompagner dans votre action militante.


Les élections de 2014 sont en ligne de mire, nous devons nous  y préparer dès maintenant !

 

En attendant de vous retrouver, je l’espère, pour la cérémonie des vœux de l’UMP62 le jeudi 24 janvier 2013 à 19h30 à la salle du Dojo d’Arras, je vous souhaite une bonne et heureuse année 2013 en émettant le vœu que celle-ci apporte aux uns et aux autres beaucoup de joie, de bonheur et de santé !

 

Bonne et heureuse année 2013 !

 

Daniel Fasquelle

Président de l’UMP62

Député-Maire du Touquet


La cérémonie d’échange des voeux de la fédération du Pas de Calais aura lieu en présence d’Henri Guaino le jeudi 24 janvier 2013 à 19h30 à Arras salle du Dojo Hervé Liénard - 110 avenue Winston Churchill