Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les amis de Nicolas Sarkozy : Plus que jamais, nous avons besoin de vous !

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

Les amis de Nicolas Sarkozy : Plus que jamais, nous avons besoin de vous !

Argumentaire - 1 an de François Hollande = 1 an d'échecs pour la France et les Français

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

Révision des statuts et du réglement intérieur de l'UMP

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

Convention sur l'Europe : l'heure de vérité !

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

Le statu quo n’est plus possible, il faut réformer l’Education nationale !

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

Mercredi 22 mai, la Cour des Comptes a rendu public un rapport qui dresse un constat sévère de la gestion de l’Education nationale. Les résultats des élèves sont préoccupants : la France est au 18ème rang sur 34 pays de l’OCDE pour la performance de ses élèves et la tendance n’est pas bonne. La France consacre à l’éducation des moyens supérieurs à des pays qui assurent mieux la réussite de leurs élèves avec une dépense moindre (6,3% pour la France, 6% au Royaume-Uni ou 5,3% en Allemagne). Enfin, la rémunération globale des enseignants s’élève à 50 Md€ en 2011, soit 17 % du budget de l’État, mais le salaire moyen d’un enseignant est inférieur d’environ 20% à celui d’un de ses homologues de l’OCDE. En un mot : nous dépensons pour l’Education plus que nos alter-ego de l’OCDE pour des résultats moins bons et des professeurs moins bien payés… C’est l’échec de l’idéologie de la massification et de l’égalitarisme, chère à la gauche, qui est ainsi dénoncée.

La Cour dénonce aussi les mauvais choix récents de François Hollande. Elle écrit noir sur blanc que « le ministère de l’Education nationale ne souffre pas d’un manque de moyens budgétaires ou d’un nombre trop faible d’enseignants, mais d’une utilisation défaillante des moyens existants. » C’est un désaveu cinglant pour la proposition « miracle » de François Hollande de recruter 60 000 professeurs sur 5 ans. Lors de son discours du Bourget du 22 janvier 2012, il clamait : « J’ai proposé de créer 60 000 postes supplémentaires dans l’Education (…). On me dit « c’est trop ». Non, je dis : ce n’est peut-être pas assez ! » La Cour des Comptes lui dit aujourd’hui que c’est dispendieux et inutile. François Hollande devrait en tirer toutes les conséquences et renoncer à cet engagement de campagne démagogique.

Les recommandations de la Cour des Comptes vont dans le sens de ce que nous proposons depuis quelques années. La priorité, ce n’est pas de donner toujours plus de moyens, c’est au contraire d’arrêter de tout diriger de manière bureaucratique et uniforme depuis la rue de Grenelle comme si tous les établissements étaient les mêmes et tous les élèves interchangeables. Il faut donner davantage d’autonomie aux directeurs d’établissements scolaires primaires et secondaires afin qu’ils puissent, en lien avec leurs équipes pédagogiques, s’adapter aux priorités locales, à la spécificité des élèves et définir un projet d’établissement adapté. L’objectif c’est que les enseignants soient mieux payés, mieux considérés, mieux épaulés. C’est ce que Nicolas Sarkozy avait entamé, c’est ce qu’il faudrait poursuivre.

Cette autonomie que nous défendons est au cœur de la gestion nouvelle, plus humaine, que recommande la Cour. Je suis prêt à soutenir le gouvernement s’il suit ses propositions et abandonne sa gestion clientéliste de l’Education nationale. Une grande réforme de l’Education nationale, c’est le préalable au redressement de la France.

Marc-Philippe DAUBRESSE ne votera pas les ordonnances préparées par Cécile DUFLOT pour relancer la construction de logements.

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

Marc-Philippe DAUBRESSE, Ancien Ministre délégué au Logement et à la Ville, Secrétaire Général adjoint de l'UMP, ne votera pas les ordonnances préparées par Cécile DUFLOT pour relancer la construction de logements.

« Jamais depuis 20 ans les chiffres de la construction neuve n'ont été aussi mauvais dans notre pays : les mises en chantier, c'est à dire les constructions de demain, chutent de 19,6% en 2012, et les demandes de permis de construire, c'est à dire les constructions d'après demain, de 7,7 %. Le Logement est l'une des premières préoccupations de nos concitoyens et, aujourd'hui, force est de constater que François HOLLANDE et son gouvernement ne répondent pas à cette inquiétude.
Pour tenter d'inverser la tendance, la Ministre du Logement Mme Duflot a saucissonné son action en préparant un train d'ordonnances assez technocratiques et dirigistes qui ne joueront qu'à la marge sur le niveau de construction neuve, même si ce projet comprend une bonne mesure pour lutter contre les recours abusifs.

Par ailleurs elle nous prépare une grande loi sur le logement marquée par des positions dogmatiques ne tenant pas compte des réalités de terrain et des demandes des maires.
Une bonne politique du logement ce n'est pas une politique de gauche ou de droite : c'est une politique qui marche, or le plan de Madame DUFLOT est guidé par l'idéologie et ne parviendra pas à atteindre l'objectif affiché de 500.000 logements nouveaux par an, deux exemples en témoignent :

  • En obligeant le retour à l'agriculture des terrains constructibles depuis plus de 10 ans, on ne « libérera » pas la construction en France, au contraire, on va faire de la densité urbaine par pure idéologie.
  • Surtout, on ne fera rien contre l'avis des maires : il faut des mesures incitatives plutôt que coercitives! C'est pourquoi, il faut respecter le Parlement en ne légiférant pas par ordonnance !


Tout au contraire, pour y parvenir, il faut clairement engager un deuxième plan de relance de la construction financé non pas par des impôts nouveaux mais par des économies en dépenses et une vente systématique d'une partie du Parc HLM, afin de permettre à des locataires de devenir propriétaires. Il faut rappeler que cette politique est possible: nous avions ainsi augmenté la construction neuve de 50%, pour atteindre 450.000 logements par an, triplé le financement du logement social, quadruplé l'accession sociale à la propriété et quintuplé le financement du logement très social.

Ce ne sont pas des mesurettes technocratiques, décidées en catimini en court-circuitant les maires et le parlement qui permettront de faire face a cette crise, mais un plan beaucoup plus global et ambitieux. C'est pourquoi avec une large majorité des députés nous ne voterons pas les ordonnances DUFLOT

sur le logement.


Marc-Philippe DAUBRESSE
Secrétaire Général adjoint de l'UMP

Député du Nord
 

Daniel Fasquelle sur LCP le 21 mai à 18h45

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

Chères amies, Chers amis,

 

Vous pouvez, si vous le souhaitez, me retrouver ce mardi 21 Mai dès 18h45, en direct sur www.lcp.fr.

puis diffusion à 20h45 et minuit trente sur la chaîne LCP dans l’émission : « ça vous regarde » sur le sujet : Commission d’enquête Cahuzac…. 

 

Bien cordialement

Daniel FASQUELLE

Argumentaire - François Hollande porte une part de responsabilité personnelle dans la récession qui frappe la France

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

Assemblée générale de la 8ème ciconscription...

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

Vendredi 17 mai, les militants de la 8ème circonscription se sont retrouvés aux côtés de Frédéric Sablon, Délégué de circonscription, et de Daniel Fasquelle, Président de l'UMP62.

Cette rencontre a été l'occasion de faire le point sur la situation politique et économique nationale et d'aborder les prochaines échéances municipales.

 

Assemblée générale de la 8ème ciconscription...
Assemblée générale de la 8ème ciconscription...Assemblée générale de la 8ème ciconscription...

Clin d'oeil militant...

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

Petit clin d'oeil aux militants de la 2ème circonscription qui, autour de Gauthier Osseland, ont mené une "opération collage" dans la joie et la bonne humeur !

Clin d'oeil militant...
Clin d'oeil militant...