Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Valls dresse le constat d'échec de la Loi ALUR

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

En reportant l'application de l'encadrement des loyers hormis à Paris, Manuel Valls prend acte des conséquences néfastes de la loi de Cécile Duflot. En effet, avec ses 85 articles et ses 200 décrets d'application, Cécile Duflot avait produit un monstre législatif incompréhensif à défaut d'encourager la construction de nouveaux logements. La loi avait ainsi ajouté en moyenne 650 grammes de papier à chaque promesse de vente, l'équivalent de 30 hectares de forêts par an...

Les mises en chantier de logements neufs ont reculé de plus de 10 % au cours des douze derniers mois. Sur la même période, les permis de construire ont chuté de plus de 12 %. Voilà le bilan de la présence des écologistes au Gouvernement ! Selon l'INSEE, la chute de la construction couterait à la France de 0,4 à 0,5% de croissance.

Lors des débats parlementaires, l'UMP n'avait cessé de dénoncer ce texte idéologique et néfaste pour le marché du logement. Avec la Garantie universelle des loyers, on encourager les mauvais payeurs. Avec l'encadrement des loyers, on décourageait les propriétaires à louer leurs biens. Voilà le triste bilan de deux ans de présence écologiste au Gouvernement. Voilà deux ans de perdu alors que la crise du logement est ressentie quotidiennement par les Français.
 

RAPPEL - Programme du Campus...

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

RAPPEL - Programme du Campus...
RAPPEL - Programme du Campus...

Si vous souhaitez participer à cet évènement, vous pouvez vous rapprocher des jeunes populaires en contactant Antoine COLLIER au 06 24 20 26 33 ou en allant sur le site du campus :

www.campus-ump.com

Campus : message de Philippe Rapeneau, Secrétaire départemental

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

Chers Amis,

Ayant subi une opération chirurgicale tout récemment, il ne me sera pas possible d'assister à l'ensemble des rendez-vous inscrits au programme du Campus du Renouveau qui se déroulera au Touquet les 30 et 31 août 2014.

Je serai néanmoins présent le samedi 30 août pour animer à 15h00 un atelier sur la réforme territoriale et je resterai parmi vous pour la réunion publique de 18h00 autour de Xavier Bertrand et de Bruno Lemaire.

Les temps sont difficiles ; aussi, il est important que nous soyons au rendez-vous de ce troisième campus qui se déroule dans le Pas de Calais.

Les indicateurs économiques sont tous au rouge et notre pays court un grand risque de décrochage.

Face aux enjeux vitaux pour notre pays, les socialistes sont en grande difficulté. La nouvelle crise gouvernementale que nous venons de vivre révèle une grave crise de confiance et même de défiance envers le Président de la république.

Notre responsabilité est donc très forte : nous devons nous mobiliser et nous montrer exemplaires. Nous avons le devoir de concentrer notre énergie sur l'élaboration d'un véritable projet d'alternance... Nous devons le faire unis au sein de notre mouvement et en étroite collaboration avec nos amis du Centre.

Les français attendent de nous de la conviction, de la détermination, de la raison, de l'union et... des solutions pour sortir notre pays de la situation grave dans laquelle il se trouve.

Je sais pouvoir compter sur vous comme vous pouvez compter sur ma détermination à mobiliser toutes les énergies positives.

Amicalement,


Philippe RAPENEAU
Secrétaire départemental de l'UMP62
Président du groupe L'Opposition régionale
Président de la Communauté Urbaine d'Arras

RAPPEL :

Réunions publiques :

-le samedi 30 août à 18h00 autour de Xavier Bertrand et Bruno Lemaire

-le dimanche 31 août à 11h30 autour de Luc Chatel

Campus : message de Philippe Rapeneau, Secrétaire départemental

RAPPEL - Campus du Renouveau les 30 et 31 août prochains

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

RAPPEL - Campus du Renouveau les 30 et 31 août prochains

Chers Amis,

Nous avons le plaisir de vous convier au Campus du Renouveau qui aura lieu les 30 et 31 août 2014 au Centre tennistique Pierre de Coubertin (Halle des Tennis couverts) au Touquet-Paris-Plage, en présence notamment des élus du Nord-Pas-de-Calais et de la Picardie et des responsables nationaux de l’UMP.

Une grande réunion publique aura lieu le samedi 30 août à 18h00* autour de Xavier Bertrand et Bruno Lemaire. Cette réunion sera suivie d'un repas...

Une seconde réunion publique aura lieu le dimanche 31 août à 11h30* autour de Luc Chatel.

Si vous souhaitez participer à cet évènement, vous pouvez vous rapprocher des jeunes populaires en contactant Antoine COLLIER au 06 24 20 26 33 ou en allant sur le site du campus : www.campus-ump.com

En espérant vous rencontrer à cette occasion,

Bien cordialement


Daniel FASQUELLE

Président départemental de l’UMP du Pas-de-Calais

Philippe RAPENEAU

Secrétaire départemental

 

* : entrée libre - Venez nombreux et accompagnés !

Démission du gouvernement de Manuel Valls

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

La démission du Gouvernement illustre le désarroi dans lequel se trouve le Président de la République face aux conséquences de son inaction.

Il a tenté de louvoyer entre une gauche irresponsable qui veut ajouter toujours plus de dépenses publiques, ignorant la nécessité de redresser les finances publiques et une tendance à la passivité qui lui semble naturelle, espérant tout d'une croissance miraculeusement retrouvée. Cette attitude a coûté très cher à la France qui perd toujours plus de ses forces économiques et de ses capacités à créer de l'emploi.

Il a choisi d'agir sur le Gouvernement pour, semble-­‐t-­‐il, lui donner davantage de cohérence. Tant mieux si cela permet d'engager au moins quelques vraies réformes ! Il est grand temps !

Mais la moitié du quinquennat déjà écoulée augure mal de la capacité du Président, quel que soit le Gouvernement qu'il choisira, à prendre les décisions indispensables et à provoquer le choc de compétitivité nécessaire. On peut aussi douter de la majorité parlementaire pour appuyer le changement de politique correspondant.

Je continue de craindre du Président une attitude attentiste sur le fond même s'il recherche manifestement les apparences de l'autorité. L'ambiguïté entretenue lors de l'élection présidentielle sur son véritable programme n'est toujours pas levée. Et j'en viens à penser que le Président se révèle incapable de concevoir l'avenir de la France.

François Fillon
Co-président par intérim

Déclaration de Luc Chatel suite à la démission du gouvernement

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

La crise politique ouverte par la démission du gouvernement Valls est grave. Elle est grave, car elle est révélatrice de la paralysie d'une gauche au pouvoir qui, faute de majorité politique, est incapable de faire face à l'urgence économique. Elle est grave, car elle affaiblit notre pays.

M. Hollande en porte lui-même toute la responsabilité. Cette crise grave est en effet la conséquence directe des choix du président de la République lui-même : à une ligne politique claire et offensive comme l'exige la situation économique, il a préféré la synthèse molle qui a consisté à nommer un Premier ministre, tenant de la politique de l'offre, tout en assurant la promotion d'un adepte de la demande au Ministère de l'Economie.

Aujourd'hui, le président de la République n'a pas le choix : il doit saisir sans délai l'occasion pour sortir enfin de l'ambiguïté. Et opérer un véritable changement de politique : en affirmant, clairement, la ligne politique du gouvernement et, surtout, en passant enfin de la parole aux actes.

L'annonce d'une croissance nulle aux premier et second trimestres exigeait une réponse immédiate et des mesures d'urgence. La crise de confiance qui s'est emparée du pays ne s'explique pas seulement par l'échec du gouvernement. Elle est aussi fondée sur la faiblesse politique de l'exécutif : les Français comprennent que, si M. Hollande semble comme tétanisé, incapable de faire face à l'urgence économique, c'est parce qu'il est trop occupé à colmater sans fin les brèches de ce qui reste de sa propre majorité.

Luc Chatel
Secrétaire Général de l'UMP

Luc Chatel : "Grave rappel à l'ordre des Sages à F. Hollande"

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

Le président de la République, en principe garant de la Constitution, croit pouvoir se jouer du droit et des grands principes constitutionnels. En censurant en partie, hier soir, son « pacte de responsabilité »,  les sages du Conseil constitutionnel lui ont infligé personnellement un grave rappel à l’ordre.

C’est en effet, la troisième fois que le Conseil constitutionnel censure une mesure que le président de la République voulait « emblématique » : après la Taxe à 75% fin 2012, la proposition de loi dite « Florange » au printemps dernier, c’est le tour des allégements de cotisations salariales.

A chaque fois, des mesures annoncées par M. Hollande lui-même pour donner des gages à la gauche d’une majorité qui aujourd’hui, n’est plus que l’ombre d’elle-même. Car les salariés comme les Français, ne sont pas dupes : ils ont bien compris qu’avec cette mesure,  MM. Hollande et Valls se montraient plus soucieux de faire baisser la pression au sein du groupe socialiste, que d’augmenter leur pouvoir d’achat. Surtout, ils comprennent une nouvelle fois que M. Hollande, depuis deux ans, ne cesse de leur promettre ce qu’il n’a pas.

« Une gifle », une «  claque magistrale »,  commente la presse ce matin. C’est cela en effet, mais c’est bien plus encore. Annoncée par le Président lui-même, le 31 mars, au lendemain des municipales, et détaillée par son nouveau Premier ministre dans son discours de politique générale,  cette mesure est aussi symbolique du drôle de tandem qu’ils forment, depuis, à la tête de l’exécutif. Improvisée dans l’urgence pour répondre à une crise de la majorité, sa censure hier soir par les Sages du Conseil constitutionnel ouvre une crise de l’exécutif.