Marc-Philippe DAUBRESSE ne votera pas les ordonnances préparées par Cécile DUFLOT pour relancer la construction de logements.

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

Marc-Philippe DAUBRESSE, Ancien Ministre délégué au Logement et à la Ville, Secrétaire Général adjoint de l'UMP, ne votera pas les ordonnances préparées par Cécile DUFLOT pour relancer la construction de logements.

« Jamais depuis 20 ans les chiffres de la construction neuve n'ont été aussi mauvais dans notre pays : les mises en chantier, c'est à dire les constructions de demain, chutent de 19,6% en 2012, et les demandes de permis de construire, c'est à dire les constructions d'après demain, de 7,7 %. Le Logement est l'une des premières préoccupations de nos concitoyens et, aujourd'hui, force est de constater que François HOLLANDE et son gouvernement ne répondent pas à cette inquiétude.
Pour tenter d'inverser la tendance, la Ministre du Logement Mme Duflot a saucissonné son action en préparant un train d'ordonnances assez technocratiques et dirigistes qui ne joueront qu'à la marge sur le niveau de construction neuve, même si ce projet comprend une bonne mesure pour lutter contre les recours abusifs.

Par ailleurs elle nous prépare une grande loi sur le logement marquée par des positions dogmatiques ne tenant pas compte des réalités de terrain et des demandes des maires.
Une bonne politique du logement ce n'est pas une politique de gauche ou de droite : c'est une politique qui marche, or le plan de Madame DUFLOT est guidé par l'idéologie et ne parviendra pas à atteindre l'objectif affiché de 500.000 logements nouveaux par an, deux exemples en témoignent :

  • En obligeant le retour à l'agriculture des terrains constructibles depuis plus de 10 ans, on ne « libérera » pas la construction en France, au contraire, on va faire de la densité urbaine par pure idéologie.
  • Surtout, on ne fera rien contre l'avis des maires : il faut des mesures incitatives plutôt que coercitives! C'est pourquoi, il faut respecter le Parlement en ne légiférant pas par ordonnance !


Tout au contraire, pour y parvenir, il faut clairement engager un deuxième plan de relance de la construction financé non pas par des impôts nouveaux mais par des économies en dépenses et une vente systématique d'une partie du Parc HLM, afin de permettre à des locataires de devenir propriétaires. Il faut rappeler que cette politique est possible: nous avions ainsi augmenté la construction neuve de 50%, pour atteindre 450.000 logements par an, triplé le financement du logement social, quadruplé l'accession sociale à la propriété et quintuplé le financement du logement très social.

Ce ne sont pas des mesurettes technocratiques, décidées en catimini en court-circuitant les maires et le parlement qui permettront de faire face a cette crise, mais un plan beaucoup plus global et ambitieux. C'est pourquoi avec une large majorité des députés nous ne voterons pas les ordonnances DUFLOT

sur le logement.


Marc-Philippe DAUBRESSE
Secrétaire Général adjoint de l'UMP

Député du Nord
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article