Une victoire molle, une défaite digne, des élections législatives ouvertes

Publié le par ump62

1. Merci à tous pour la formidable campagne que vous avez mené. Merci en particulier aux jeunes qui se sont mobilisés comme jamais. C'est grâce à vous et a l'incroyable énergie de Nicolas Sarkozy que nous avons pu remonter la pente et presque gagner alors que nous étions seuls contre tous.

2. En effet, le score est très serre. C'est une victoire pour le candidat socialiste, mais une victoire molle ! Mis à part VGE en 1981, c'est le plus petit score pour un président de la République depuis la Vème République. Mieux encore, si on tient compte des votes blancs, Hollande n'a pas la majorité absolue ! C'est un Président minoritaire, une première dans notre histoire !

3. Si c'est une défaite pour notre candidat, c'est une défaite dans la dignité. Nous avons tous apprécie l'élégance et la hauteur de vue de Nicolas Sarkozy dimanche soir. Quel écart entre les deux discours !

4. La famille doit restée unie et nous devons avoir pour seul objectif les élections législatives. Le temps n'est pas, en effet, aux commentaires ou à la réorganisation mais à la mobilisation. Nicolas Sarkozy arrive en tête dans 244 circonscriptions en France. Une cohabitation est donc possible d'autant plus que le vote de dimanche n'est pas un vote d'adhésion à Hollande ou à son programme mais un vote de défiance et de mauvaise humeur face à la crise.

5. Dans le Pas-de-Calais, deux circonscriptions ont place Nicolas Sarkozy en tête. Trois autres sont gagnables. Partout nous avons de bons candidats qui, à défaut de gagner, porteront haut et fort nos couleurs et s'implanteront durablement dans les territoires avec en perspective les prochaines échéances.

Je compte donc plus que jamais sur vous tous. Nous avons perdu le match aller, gagnons le match retour !

Daniel Fasquelle
Députe-Maire
Président de la fédération UMP du Pas-de-Calais

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article