Suppression de l'aide personnalisée : une décision partisane regrettable

Publié le par ump62

La réforme des rythmes scolaires proposée par Vincent Peillon a acté la suppression de l'aide personnalisée aux élèves.

Or, cette suppression va à l'encontre d'un rapport positif de l'Inspection générale de l'Education nationale datant de novembre 2012 et caché depuis par les services du Ministre.

Le bilan de cette réforme qui permettait du temps de classe adapté à chaque élève était très favorable: professeurs plus impliqués, élèves mieux suivis, parents satisfaits.

Cette personnalisation de l'éducation entamée par Xavier Darcos et amplifiée par Luc Chatel était donc adaptée aux exigences de l'école du 21ème siècle.

Pourtant, comme tout le gouvernement actuel, Vincent Peillon est persuadé que son action consiste à supprimer les réformes décidées sous Nicolas Sarkozy.

Cette vision partisane est regrettable pour les enseignants, les parents mais surtout pour les élèves qui ne bénéficieront plus de cette méthode innovante.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article