Réaction à la déclaration de politique générale de Jean-Marc Ayrault

Publié le par ump62


Nous avons assisté hier en direct à l'Assemblée nationale à l'annonce d'une catastrophe économique et sociale à venir. Ce sont les Français qui en supporteront les conséquences.


Alors que la France et l'Europe sont dans une situation économique déjà extrêmement fragile, le gouvernement fait le choix de ne pas baisser la dépense publique. Ainsi, M. Ayrault a-t-il en particulier annoncé le maintien du nombre de fonctionnaires. Mais il a aussi annoncé une hausse du coût du travail et un matraquage fiscal sur les entreprises.

Ces trois mesures-là, si elles sont mises en oeuvre, je vous le dis sans plaisir et avec gravité, conduisent immanquablement à une diminution de l'activité économique de notre pays.
Le Président de la République et sa majorité ne mesurent pas la profondeur de la crise existentielle qui nous menace. Les grands défis de notre nation - défi de la souveraineté économique et financière, défi de la compétitivité et de l'emploi, défi de l'unité républicaine - sont dangereusement négligés. La vérité, mes amis, c'est que l'Europe est en grand danger et que l'économie française va souffrir des mesures annoncées aujourd'hui.


Dès lors, le rôle de l'UMP est fondamental. L'avenir de notre mouvement doit se confondre avec l'avenir de la France et de l'Europe. Notre devoir collectif est d'incarner le camp de la responsabilité. Il faut bâtir ensemble une opposition solide et tenace qui pèse et qui gagne !


François Fillon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article