Le gouvernement refuse de nous entendre, dimanche prenez la parole !

Publié le par ump62

 

biographie

 

Ce dimanche 13 janvier, j'appelle tous les militants et sympathisants de l'UMP qui le souhaitent, à se joindre, dans la dignité et la retenue, à la manifestation contre le projet de loi sur le mariage et l'adoption pour les couples de même sexe. Je serai pour ma part, avec beaucoup d'élus et de Français, au cœur de ce cortège pacifique.

J'estime que ma place de Président de l'UMP, premier lieu de résistance à la gauche, est dans la rue ce dimanche car le projet de François Hollande divise profondément les Français en bouleversant l'organisation de notre société, et que le gouvernement - si prompt par ailleurs à multiplier les commissions inutiles - refuse obstinément de prendre le temps du débat sur ce sujet. Quand la cohésion de notre Nation est menacée et que le pouvoir veut passer en force, il est de notre devoir de faire entendre la voix du peuple de France dans la rue. Il ne s'agit évidemment pas de supplanter le travail parlementaire.

Ce projet revient à remettre en cause les fondements de la famille et de la filiation. Le mariage n'est pas simplement une institution qui consacre l'amour entre deux personnes. C'est une institution qui, basée sur l'altérité sexuelle, vise à organiser la filiation dans l'intérêt de la société et des enfants. Ainsi, je ne peux accepter qu'on gomme les mots « père » et « mère » du Code Civil.

Quant à l'ouverture de la PMA (Procréation Médicalement Assistée) aux couples homosexuels, c'est un sujet qui a certes été mis sous le boisseau pour le moment mais dont le principe, n'en doutons pas, n'a pas été abandonné par la gauche. Cela ouvrirait inévitablement la porte à la légalisation des mères porteuses et créerait une forme de droit opposable à l'enfant. Cette dérive éthique serait dangereuse : une société ne peut accepter la marchandisation des personnes. Je me place résolument du côté du droit de l'enfant, plutôt que du droit à l'enfant.

En revanche, il me semble anormal qu'un couple de personnes homosexuelles ne bénéficie pas d'un statut juridique protecteur en cas de décès ou de séparation, malgré parfois des années de vie commune. C'est pourquoi le groupe UMP défendra un amendement visant à créer une forme d'alliance civile réservée aux couples de même sexe. Cette alliance n'ouvrirait pas droit à l'adoption, mais protégerait les personnes des accidents de la vie. Notre démarche montre combien on peut à la fois être opposé au mariage pour les couples de même sexe et engagé dans la lutte contre toutes les discriminations, dont l'homophobie. Et je dénonce par avance tous les amalgames et excès qui pourraient inutilement blesser les citoyens qui s'engagent pour ou contre ce projet.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article