Le double visage de Martine Aubry

Publié le par ump62

Secrétaire général-adjoint, Marc-Philippe Daubresse, par ailleurs élu d’opposition à la communauté urbaine de Lille présidée par Martine Aubry, s’étonne du comportement paradoxal de cette dernière qui a deux discours et deux comportements selon la casquette qu’elle porte.

« A Paris, s’appuyant sur la note que pourrait attribuer à la France l’agence Standard et Poor’s, elle fait des tas de commentaires et critique l’action courageuse et déterminée de Nicolas Sarkozy et Angela Merkel pour sauver la zone euro. Or personne ne sait, poursuit Marc-Philippe Daubresse, que Martine Aubry a mis un terme à la notation de la communauté urbaine de Lille par cette même agence de notation en juin 2010 ».

Député PS de Lille et désigné comme successeur de Pierre Mauroy avant que ne soit imposée Martine Aubry, Bernard Roman avait mis en place cette agence de notation pour évaluer les risques de dettes à la communauté urbaine. « Cette agence est restée jusqu’au moment où Mme Aubry l’a virée, apprenant qu’elle allait lui signifier des problèmes de gestion de dettes à la communauté urbaine ».

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article