Daniel Fasquelle propose de réglementer l’appellation de «restaurateur» et de «restaurant»

Publié le par ump62

 

« La vérité si je mange » : Daniel Fasquelle propose de réglementer l’appellation de «restaurateur» et de «restaurant»

 

portrait DF

 

 

Alors que des consommateurs déçus par les plats industriels servis par certains établissements viennent de lancer le site « Restaurantsquifontmanger.fr » visant à constituer un annuaire des restaurants où officient de vrais cuisiniers, Daniel FASQUELLE prenant acte de cette demande de transparence des clients vient de déposer une proposition de loi visant à déterminer les conditions d’utilisation des appellations «restaurateur» et «restaurant».

« De plus en plus, la clientèle veut savoir quelle est la nature exacte de la cuisine qui lui est proposée, si elle est faite sur place, si elle est élaborée à base de produits bruts. Or, l’appellation de « restaurateur »  n’est pas réglementée. De même, n’importe quel établissement peut utiliser l’appellation de restaurant » précise Daniel FASQUELLE, député du Pas-de-Calais et vice-président de la Commission des affaires économiques.

Une telle absence de réglementation  ne permet pas la valorisation de la qualité de la prestation proposée aux consommateurs par les professionnels attachés à la restauration et à la cuisine.

Pour y remédier, Daniel Fasquelle et plus de 30 de ses collègues suggèrent que l’appellation de « restaurateur » et l’enseigne de « restaurant » soient encadrées et qu’ainsi, seuls puissent utiliser l’appellation de « restaurateur » et l’enseigne commerciale de « restaurant » ceux des professionnels qui proposent à leur clientèle des plats cuisinés sur place à base majoritairement de produits bruts.

Cette nouvelle réglementation s'inspirerait directement de celle adoptée il y a de cela quelques années pour les boulangers. 

  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article