Daniel Fasquelle : "Nicolas Sarkozy, dans l'intérêt de la France et des français !"

Publié le par ump62

Ce dimanche, les français se sont exprimés très largement (un peu plus de 80% de votants) et très librement face à 10 candidats.

Il faut souligner à l'issue de ce premier tour le score du président sortant au plan national mais aussi dans le montreuillois et au Touquet.

Alors que la France vit la plus grave crise économique depuis 1929, Nicolas Sarkozy fait, dans le pays, un score largement supérieur à celui de Jacques Chirac et de Lionel Jospin en 2002 ce qui prouve que les français ont su reconnaitre son action qui a été décisive pour les protéger et les défendre.

Dans le montreuillois, Nicolas Sarkozy devance nettement François Hollande avec un score de 31,42 pour cent contre seulement 25,98.

Le Président sortant fait jeu égal avec le candidat socialiste à Berck et a Hesdin, des villes pourtant réputées de gauche, et le devance dans de très nombreuses communes comme Etaples, Merlimont et Montreuil ainsi que dans la plupart des cantons avec souvent des écarts très nets comme dans le canton de Fruges.

Au Touquet, Nicolas Sarkozy améliore son score de 2007 avec 60,47 pour cent, ce qui est le signe de la reconnaissance des touquettois pour le travail qu'il a accompli.

Les résultats obtenus dans la circonscription et au Touquet sont aussi un bel encouragement pour l'action que je mène depuis 5 ans en tant que Député et Maire. Ce vote du premier tour reparti sur 10 candidats exprime aussi les difficultés réelles que nos concitoyens subissent face à la crise. Nul doute qu'elles seront entendues par le Président sortant qui veut une France forte qui soit capable de défendre chacune et chacun.

Le 6 mai prochain, j'appelle donc les électeurs à se mobiliser plus encore que dimanche dernier car, comme rarement dans une élection présidentielle, c’est l’avenir du pays qui en est jeu. Je les invite à se mobiliser pour un candidat d'expérience et de courage.

A la différence d'un François Hollande qui n'a aucune expérience internationale et même nationale puisqu'il n'a jamais été ministre, Nicolas Sarkozy sera au travail et en pleine capacité d'agir dès le lundi 7 mai prochain. C'est aussi le seul à avoir mis sur la table des propositions concrètes en faveur de l'emploi et du pouvoir d'achat. Mais surtout, c'est le seul dont on sait qu'il a la force de protéger la France et les français et le courage de prendre les décisions nécessaires pour sortir le pays au plus vite de la crise.

Il reste 15 jours décisifs pour la France. L'enseignement le plus important de ce premier tour est que la situation n'est pas figée et que, même si le combat sera difficile, Nicolas Sarkozy peut l'emporter, dans l'intérêt de la France et des français.

 

Daniel Fasquelle

Député-Maire du toquet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article