Daniel Fasquelle : La France a besoin d'une opposition déterminée et constructive !

Publié le par ump62

Les militants ont tranché, Jean-François Copé est notre nouveau président. Certes, le résultat est très serré, mais en démocratie, on est élu dès lors que l'on réunit au moins une voix de plus que la majorité. Nous devons donc tous nous mobiliser autour de notre nouveau président pour faire vivre et grandir l'UMP. Les militants sont aussi partagés. Cette élection a fait apparaître, en effet, deux tempéraments : un Jean-François Copé volontaire et combatif et un François Fillon plus modéré et rassembleur.


Elle a aussi mis en évidence deux lignes politiques entre lesquelles les militants ont eu beaucoup de mal à trancher. Face à la droite décomplexée de Jean-François Copé qui veut traiter des vrais sujets, il existe un courant qui rencontre un écho important chez les militants dans l'esprit du Gaullisme social incarné par François Fillon.


Le message des électeurs est donc clair. S'ils ont choisi Jean-François Copé, ils souhaitent que l'UMP continue de faire vivre les deux sensibilités et les personnalités diverses qui font la richesse de notre mouvement. La responsabilité de Jean-François Copé est donc aujourd'hui de rassembler. Pour bien le connaître, je sais qu'il en a la capacité et la volonté, je lui fais confiance pour maintenant très vite tourner la page et aller de l'avant.


Avec le soutien de tous, il saura, avec Luc Chatel et Michele Tabarot faire de l'UMP à la fois une opposition déterminée et constructive.


La France en a besoin.

 

Daniel Fasquelle

Président de la Fédération UMP du Pas-de-Calais.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article