1er tour des élections législatives : nous pouvons encore faire barrage à la gauche !

Publié le par ump62

À la veille du premier tour des élections législatives, c'est d'abord un grand merci que je veux adresser à tous ceux qui se sont investis à nos côtés dans cette campagne. Depuis des mois, vous faites un travail remarquable dans vos circonscriptions pour défendre nos valeurs et nos convictions. Je l'ai vu au cours de mes nombreux déplacements à travers la France quand je suis allé soutenir nos candidats : votre mobilisation sur le terrain est remarquable et force l'admiration de chacun. Malgré l'échec à l'élection présidentielle, vous avez prouvé que votre engagement était intact. Votre détermination à défendre nos couleurs a été à la hauteur des enjeux, bravo à vous !

Remporter ces élections législatives est primordial pour l'avenir de notre pays. Il s'agit d'empêcher l'irréparable d'une gauche qui aurait tous les pouvoirs et mettrait à l'œuvre une politique dangereuse pour la France.
Là où tous les grands pays européens baissent leurs dépenses publiques, François Hollande engage la France dans une voie dépensière en complet décalage avec la gravité de la crise que nous traversons. En un mois, ce sont déjà 20 milliards d'euros de dépenses supplémentaires qu'il a annoncées : retour partiel à la retraite à 60 ans, coup de pouce au SMIC, hausse de l'allocation de rentrée scolaire.

Je demande aux Français de ne pas être dupes de ce « plan A » avec ses cadeaux électoraux qui se multiplient à la veille des élections alors que nous n'avons pas le premier euro pour les financer. La vérité, c'est que, si par malheur la gauche l'emporte, elle sortira son plan caché, le « plan B », qui consiste en un tour de vis fiscal sans précédent pour les classes moyennes afin de payer la facture.

Cette politique est la marque d'une gauche qui n'a pas pris la mesure des enjeux actuels, en termes de compétitivité, de réduction de la dette et des dépenses publiques... Comment s'en étonner quand on voit qu'elle s'allie sans complexe avec l'extrême gauche de Jean-Luc Mélenchon ? À cet égard nous n'avons d'ailleurs aucune leçon à recevoir de la part de la gauche alors que, de notre côté, nous n'avons jamais fait d'alliance avec l'extrême droite.

Pour autant, à la veille des élections, personne ne nous déniera le droit de nous adresser aux Français qui sont tentés par le vote FN et qui méritent autant notre respect que tous les autres Français. A ces électeurs, je veux dire que le choix du FN a toujours bénéficié à la gauche. Et, en faisant passer la gauche, on a le droit de vote des étrangers, le laxisme, la dévalorisation du travail, le communautarisme ou encore la régularisation massive de clandestins.

Dans cette dernière ligne droite, je compte donc sur vous pour jeter toutes vos forces dans la bataille, pour rester mobilisés, unis et rassemblés. Les jeux ne sont pas faits, nous pouvons encore faire barrage à la gauche pour préserver l'avenir de la France.

 

sign.jpg

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article