La reconquête est en marche !

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

Mes chers amis,

Je veux revenir avec vous sur notre victoire aux élections sénatoriales qui ont fait basculer le Sénat à droite : c'est, pour le pays, un évènement politique majeur ; pour notre famille politique, un pas décisif vers la reconquête.

C'est la transformation de la formidable vague bleue des municipales du mois de mars. Et, pour François Hollande et le gouvernement de Manuel Valls, un camouflet cinglant.

Les grands électeurs, nos élus locaux, ont même amplifié le rejet exprimé par les Français en mars dernier. Ils ont sanctionné la mise en place à marche forcée de la réforme des rythmes scolaires, si durement vécue dans tant de nos communes. Ils ont sanctionné l'incroyable improvisation de la réforme territoriale : comment imaginer, après un tel camouflet, que MM. Hollande et Valls ne reviennent pas sur cette réforme à la Gribouille ?

Avec cette victoire de notre famille politique, le Sénat pourra désormais se faire le porte-voix des Français et de nos territoires.

Oui, mes chers amis, la reconquête est en marche ! Prochaine étape et rendez-vous dans les urnes : les élections cantonales de 2015.

Mais la reconquête passe aussi par notre Congrès du 29 novembre prochain qui, dans 50 jours verra l'élection d'un nouveau président pour notre Mouvement. Le début d'une nouvelle ère !

C'est une étape majeure. Et c'est vous ! C'est le peuple immense de nos militants qui, seul, aura la parole pour notre Congrès, le 29 novembre prochain. C'est vous qui élirez le prochain président de notre Mouvement.

Depuis 100 jours, j'ai entamé un Tour de France de nos militants : j'étais cette semaine dans les Bouches-du-Rhône, la semaine dernière dans le Doubs, après le Rhône, les Alpes-Maritimes, le Poitou-Charentes, la Loire-Atlantique, etc…

Je veux vous remercier pour votre formidable mobilisation. Vous avez compris et vous partagez avec moi cette conviction que l'enjeu de ce Congrès dépasse la seule question de notre parti. Il s'agit désormais de notre pays.

Devant l'échec des socialistes, devant surtout l'extrême gravité de la situation pour la France, notre famille politique a la responsabilité immense de porter à nouveau une ambition pour le pays et un espoir pour les Français.

Le 29 novembre, mobilisons-nous !

Amitiés,
Luc Chatel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article