En France des milliers d'enfants handicapés n'ont pas accès à l'école de la République

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

En cette rentrée 2014, plus de 7 000 enfants n'ont pas de place dans les établissements ordinaires, adaptés ou médicalisés. Cette situation est une atteinte aux droits fondamentaux, elle est contraire à la loi du 11 février 2005 « pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées », et à la Convention des Nations Unies relatives aux personnes handicapées, ratifiée par la France en 2010.

Les familles vivent des situations de grande souffrance, car les enfants sont contraints de rester à domicile, cela a des répercussions néfastes sur leur développement, leur intégration et leur épanouissement. Les parents sont souvent obligés d'arrêter leurs activités professionnelles pour s'occuper de leurs enfants.

Entre 2007 et 2012, par le volontarisme de Nicolas Sarkozy et de son gouvernement, 21 000 places furent créées, mais depuis que la gauche est au pouvoir nous n'avons reçu à ce jour aucun chiffre sur le nombre de places créés. Les associations représentatives des personnes en situation de handicap ne cessent de donner l'alerte ! Quel est donc le bilan du Gouvernement sur ce sujet si important ? Pourquoi oublie-t-il les enfants handicapés ?

Concernant, la réforme des rythmes scolaire, elle pose le problème de la prise en charge des élèves handicapés lors des activités périscolaires. En effet, le dispositif relatif aux accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH), ne permet pas l'accompagnement des élèves sur le temps périscolaire. De nombreux enfants ne pourront pas participer aux activités proposées par les Mairies ! Pourquoi la nouvelle Ministre de l'Education, Mme Najat Vallaud-Belkacem ne réagit-elle pas ?

HANDI POP' appelle le gouvernement à se mobiliser, à cesser d'ignorer la réalité, de mettre en place un véritable plan d'urgence qui permettra un accès à l'école pour chaque enfant en situation de handicap et un accompagnement sur le temps périscolaire.

Il est temps d'arrêter l'immobilisme, les faux semblants et de se préoccuper véritablement des besoins de nos concitoyens !

Le droit à l'éducation est un droit fondamental et indispensable à l'exercice de tous les autres droits de l'homme !

Frédéric Bouscarle
Président Fondateur de HANDI POP'

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article