Manuel Valls n'a pas entendu le message des électeurs : aucun changement, mêmes entêtements, mêmes reniements !

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

Devant les députés, le nouveau premier ministre a prononcé un discours décevant, sans aucun souffle, sans aucune annonce nouvelle. Alors que l’on pouvait s’attendre à un discours de rupture, Manuel VALLS s’est contenté de jouer les AYRAULT bis.


Plus grave encore, son intervention a démontré que le message des électeurs n'a pas été entendu.


Un exemple parmi d’autres, mais un des plus frappants : la réforme des rythmes scolaires n’est pas remise en cause alors qu’elle est unanimement condamnée.


Sur un autre plan, Manuel VALLS promet aux Français la même politique économique et fiscale illisible que son prédécesseur : des baisses d'impôts après le matraquage fiscal, des économies non financées et sur lesquelles règne le plus grand flou sauf… pour les collectivités et les nouveaux maires !


Aux mêmes entêtements répondent les mêmes reniements : après s’être opposé à la réforme des collectivités territoriales et au conseiller territorial, le gouvernement entend rapprocher départements et régions et supprimer la clause de compétence générale qu’il vient pourtant de rétablir !


Nous avons donc entendu  un Premier ministre sans aucune marge de manœuvre, coincé entre les annonces du Président et les exigences contradictoires de sa majorité.


C’est de mauvais augure pour la suite du quinquennat. Les mêmes mesures conduiront aux mêmes échecs.  

Daniel Fasquelle

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article