L'UMP appelle le nouveau Premier ministre à retirer la loi Taubira

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

Place Beauvau, Manuel Valls a été un tigre de papier. Au fil des mois, la force des mots s'est dissipée : seule la faiblesse des actes s'est révélée. Le ministre de l'intérieur a échoué à lutter contre l'insécurité, contre les cambriolages et contre les agressions. Il a trop souvent cédé à la ministre de l'injustice, Madame Taubira : l'inefficacité judiciaire désespère les policiers et les gendarmes.

Le nouveau Premier ministre doit entendre la détresse de ces dizaines de milliers de Français victimes du laxisme doctrinaire de Madame Taubira.

L'Assemblée nationale, dans quelques jours, est saisie du projet de loi Taubira, qui supprime les peines planchers des délinquants récidivistes et aurait pour effet de libérer, dans les trois ans, environ 5 000 délinquants.

Au-delà des mots, il faut des actes : il faut que le nouveau Premier ministre retire la loi Taubira. C'est une urgence, pour l'intérêt général, pour la sécurité nationale.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article