La reconquête est en marche : amplifions la mobilisation pour sanctionner François Hollande !

Publié le par Fédération UMP du Pas de Calais

Chère Amie, Cher Ami,

Au nom de toute l’équipe dirigeante, je veux d’abord remercier tous les électeurs qui nous ont fait confiance. Tous les candidats de l’UMP qui se sont mobilisés sur le terrain au service de nos valeurs. Tous les militants et sympathisants qui se sont donnés sans compter pour mener le combat dans toute la France et qui sont déjà repartis en campagne pour le second tour.

Alors que les Français votaient pour la première fois depuis que la gauche est au pouvoir, le rapport des forces national est largement favorable à l’UMP. Ce rapport de forces est une indication très encourageante pour notre famille politique mais gardons-nous du moindre triomphalisme et restons mobilisés jusqu’au bout. Tout va se jouer dimanche prochain, au second tour ! Nous pouvons déjà tirer trois enseignements des résultats du premier tour.

1/ Les Français ont envoyé un message de sanction très fort à la gauche au pouvoir, et tout particulièrement au Parti Socialiste.

Confrontés à une situation économique catastrophique, à l’explosion du chômage, des impôts, de l’insécurité, les Français ont voulu dire clairement leur rejet de la politique de François Hollande. Le résultat du 1er tour exprime une sanction très forte : la droite et le centre obtiennent 46,1% des voix ; le bloc de gauche et d’extrême-gauche 38% ; le Front national 4,9%. La gauche perd 11 points par rapport à 2008. Face à la situation très préoccupante de notre pays, nous entendons la colère des Français et leur rejet du Gouvernement.

2/ Premier réceptacle de ce vote sanction, l’UMP a l’immense responsabilité d’incarner une espérance.

Après beaucoup d’épreuves depuis 2012, l’UMP commence à récolter les fruits de son travail de reconstruction. Les Français ont montré qu’ils n’étaient pas dupes des manœuvres lamentables déclenchées pour nous déstabiliser, à quelques jours des élections. A leurs yeux, c’est l’UMP qui incarne la principale force d’opposition et de reconstruction pour la France. Dimanche prochain, au-delà des clivages du passé, l’UMP est en mesure de rassembler tous les Français qui veulent exprimer leur rejet de François Hollande et reconstruire l’avenir pour les enfants de France ! C’est une lourde responsabilité.

Il y a un peu plus de 1 000 villes de plus de 9 000 habitants en France métropolitaine. Jusqu’à hier, le rapport de forces était d’environ 45% des villes à droite et de 55% à gauche. Nous avions fixé l’objectif de redevenir majoritaire pour que la France redevienne bleue.

Dès le 1er tour, nous avons déjà gagné 300 villes de plus de 9 000 habitants, dont déjà 29 villes qui étaient auparavant à gauche. La gauche, elle, n’a pris que deux villes à la droite. Malgré un nombre important de triangulaires avec le Front National, nous avons un grand nombre de ballotages favorables et des perspectives de gain importantes dans des villes de reconquête.

3/ Dans ce contexte, la polarisation des commentaires sur le FN est disproportionnée. Il y a certes une poussée du Front national mais on est bien loin de la grande déferlante.

Un seul chiffre montre l’ampleur de la mystification. Au premier tour, le FN a fait élire environ 500 conseillers municipaux contre 80 000 pour la droite et le centre. En réalité, le FN se retrouve en bonne position dans quelques zones de force, notamment là où il peut compter sur des personnalités médiatiques… Et surtout, l’extrême-droite est une fois de plus le meilleur allié de la gauche dans un certain nombre de triangulaires.

**

Ce premier tour est donc encourageant pour notre famille politique mais il n’est pas question de s’en réjouir : rien n’est joué. C’est dimanche prochain que les Français vont trancher. Nous devons donc nous adresser à tous nos concitoyens pour leur transmettre trois messages :

1/ Les électeurs peuvent faire confiance aux maires UMP pour les protéger face à la gauche et pour améliorer leur vie quotidienne. Un maire UMP, c’est un maire qui gère bien sa ville ! C’est un maire qui s’engage à baisser les impôts dans les villes de reconquête, c’est un maire qui développera la vidéo protection, les polices municipales armées, c’est un maire qui se battra pour attirer les entreprises et les emplois. Un maire UMP, c’est une vraie protection face à la gauche.

2/ Le message de désaveu que les Français ont adressé hier à François Hollande n’a pas été entendu par la gauche. La mobilisation doit donc s’amplifier. Dimanche prochain, il faut passer du carton jaune au carton rouge. La gauche est dans le déni le plus complet et explique qu’elle ne veut rien changer. Il est donc indispensable de redonner un message très clair et très fort à François Hollande dimanche 30 mars en infligeant une sanction indéniable à la gauche. J’appelle donc les Français à poursuivre et amplifier leur mobilisation.

3/ Aujourd’hui comme hier, le Front national est le premier allié de François Hollande.

François Hollande doit son élection à Marine Le Pen qui a fait battre Nicolas Sarkozy en 2012. Le Front national porte donc une part de responsabilité dans la situation très grave que traverse la France aujourd’hui. Or, après le premier désaveu ce dimanche dans les urnes, François Hollande mise une fois de plus sur le FN pour échapper à une nouvelle sanction dimanche prochain.

L’UMP se maintient en effet dans toutes les villes où elle est en mesure de le faire face à la gauche et au Front national. Tous ceux qui seraient tentés de faire des alliances ou des désistements en faveur du FN seraient immédiatement exclus. De même, nous refusons un quelconque « front républicain » avec un parti socialiste qui n’a aucun scrupule à s’allier avec l’extrême-gauche, tout aussi extrémiste que le Front national.

Dans ces circonstances, voter FN, c’est enlever des voix à l’UMP et permettre à la gauche d’échapper à la sanction. Voter FN, c’est donner un coup de pouce à des candidats de gauche qui augmentent les impôts, qui font preuve de laxisme contre la délinquance, qui font fuir les emplois avec des politiques anti-entreprises… Voter FN, c’est donc obtenir l’inverse de ce qu’on veut : la poursuite du matraquage fiscal, l’insécurité, les mesures anti-croissance… Voter FN, c’est rendre service à Hollande.

***

Enfin, en ce lendemain de premier tour, je m’adresse solennellement à François Hollande pour l’inviter à sortir cette semaine de la dissimulation permanente. A l’Elysée, il se prépare actuellement des plans cachés qui auront un impact très important pour l’avenir de notre pays. Ces plans doivent impérativement être rendus publics cette semaine afin que les Français puissent voter dimanche en toute connaissance de cause !


François Hollande a promis 50 milliards d’euros d’économies dans les dépenses publiques. Il réunit discrètement ses conseillers et ses ministres pour fixer la liste de ses économies. Il doit maintenant dire où et comment il compte couper dans les dépenses.
François Hollande a repoussé le projet de loi famille à plus tard. Il doit dès à présent dire clairement ce qu’il fera demain, notamment sur la question de la filiation, de la PMA pour les couples de même sexe, de l’ouverture de la GPA réclamée par une partie de sa majorité.
François Hollande a repoussé après les municipales la réforme pénale de Christiane Taubira. Il doit assumer clairement ses choix devant les Français : compte-t-il persévérer dans son refus de construire des places de prison ? Va-t-il oui ou non démanteler la politique que nous avions mise en place contre la récidive ?
François Hollande a renvoyé après les municipales la question du droit de vote des étrangers et de la proportionnelle. Il doit s’exprimer devant les Français pour dire ce qu’il compte faire demain sur ces questions qui déterminent l’équilibre de nos institutions.

Mes chers amis, il nous reste moins d’une semaine avant le second tour. Je vous invite à relayer ces messages pour amplifier la mobilisation dimanche prochain ! Je vous remercie chaleureusement de votre engagement pour nos candidats, dans toute la France. Pour la première fois depuis la création de l’UMP, les conditions sont réunies pour une victoire d’ampleur aux élections locales.

Dimanche 30 mars sera à nouveau un rendez-vous démocratique majeur. En votant UMP, les Français ont les moyens d’envoyer un message très fort de sanction du gouvernement et de porter un message d’avenir ! C’est ville par ville, village par village, que nous sommes en train de reconquérir la confiance des Français.

Je compte sur vous, comme vous pouvez compter sur moi !


Jean-François Copé
Président de l'UMP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
à tous les habitants de lievins d Arras et autres communes des environs votez ump en faveur d une nouvelle équipe prouvant sa bonne fois barrons la route à la gauche mensongère haineuse